Naissance d'un portrait...

Démarrer l'année avec le sourire!

La semaine dernière j'ai partagé un "portrait en cours", un petit peu chaque jour sur ma page Facebook et c'était vraiment sympa de peindre et de partager avec d'autres l'évolution du travail au fur et à mesure. Un défi, c'est sûr, mais c'est ça qui est excitant! Sur Facebook j'ai seulement partagé le visage, mais depuis j'ai aussi travaillé le fond et il est terminé! Alors aujourd'hui je vous présente le tableau en entier: un portrait tout en douceur intitulé "Gentle heart".

Vous trouverez ci-dessous un diaporama et les explications des différentes étapes du début à la fin. Et comme toujours, vous pouvez me poser vos questions en commentaire!

Gentle heart, peinture mixed media sur toile © 2014 Laly Mille

Gentle heart, peinture mixed media sur toile © 2014 Laly Mille

D'abord un coup d'oeil à mon kit de fournitures spécial portrait!

Kit de matériel pour portrait

Kit de matériel pour portrait

Et ça commence comme ça...

Etapes 1 & 2

Etapes 1 & 2

1: Je commence par esquisser les traits principaux au crayon, puis je remplis les zones de "peau" avec un jus d'acrylique blanche très diluée.

ASTUCE: si dessiner vous bloque, choisissez une photo et imprimez-la en l'agrandissant à la taille réelle du portrait. Noircissez grossièrement le verso de la feuille avec un crayon à mine grasse (2B ou 3B), puis placez sur la toile (recto vers vous) et tracez les traits du visage au crayon: ils vont transférer sur la toile.

2: J'ombre grossièrement avec de l'encre Distress, coloris "walnut stain" (=brou de noix), au doigt.

Etapes 3 & 4

Etapes 3 & 4

3: Réveiller son âme dès le départ... Crayon noir aquarellable Stabilo All + medium acrylique mat et pinceau très fin.

4: On continue à ombrer, toujours avec des encres Distress: coloris "walnut stain" (brou de noix) et "old linen" (linge ancien), au doigt et avec un petit pinceau. J'adore la transparence de ces encres, ça permet de voir le texte en dessous...

Etapes 5 & 6

Etapes 5 & 6

5: Ombrer encore et colorer légèrement les lèvres avec des feutres Pitt Artist (B, pointe pinceau), coloris n°189 et 169. Ce sont des feutres à l'encre de Chine. J'ajoute la couleur par toutes petites touches et je la travaille avec un pinceau humide très fin. J'éclaire aussi certaines zones avec un feutre peinture Posca blanc et un pinceau. A cette étape, le nez est beaucoup trop rond à mon goût!

NB: Les encres Distress sont solubles à l'eau, ce qui veut dire qu'il faut les travailler avec un pinceau sec ou au doigt. MAIS vous pouvez aussi utiliser cette propriété pour créer différents effets. Par exemple si vous voulez apporter plus de définition aux sourcils, vous pouvez ajoutez juste un petit peu d'eau ou de médium acrylique sr la pointe d'un pinceau: ça donne un effet aquarelle et des variations de couleur (l'encre "broux de noix" devient plus jaune).

6: Je souligne le visage et la chevelure avec le crayon noir aquarellable Stabilo All et un pinceau humide. A ce stade, elle a vraiment "son âme"...

Etapes 7, 8 & 9

Etapes 7, 8 & 9

7: Coiffeur et maquillage + un nouveau nez... toujours avec les mêmes techniques. A ce stade (à gauche), j'étais satisfaite du résultat, Et pourtant, comme le tableau fait partie d'une série, je l'ai mise à côté des deux autres t j'ai trouvé sa peau beaucoup plus sombre. Et au bout d'un moment ça m'a embêtée, donc...

8: ... J'ai pensé que je pourrais peut-être l'éclaircir juste un petit peu... Mauvaise idée, en quelques secondes elle a perdu une part de sa fraîcheur et de sa transparence. Résultat, les lèvres ressortaient trop et le nez avait un air bizarre...

9: ... ce qui a conduit à plus de bêtises qui l'ont fait paraître beaucoup plus âgée... Je ne déteste pas ce air plus mûr mais ce n'était pas "elle". Un démaquillage s'imposait...

NB: C'était tellement intéressant d'avoir tous vos commentaires et vos impressions à cette étape. Ce qu'il faut retenir c'est qu'à tout moment je continue à faire confiance au processus créatif, et j'attends de voir "qui" va finalement émerger sur la toile. Quand je parle de "faire des bêtises" ou "rater", je veux dire qu'à un moment donné j'ai eu la sensation de connaître cette jeune fille, de ressentir un connection, et l'instant d'après je ne la reconnaissais plus. Mais je savais qu'elle était en chemin...

Etape 10: final version!

Etape 10: final version!

10: Et la voici... Je suis contente de la façon dont l'innocence et la maturité se sont harmonisées. J'ai retiré une partie de la peinture sur le visage et es cheveux pour retrouver les pages de livres en-dessous, je suis revenue au tracé initial de la bouche, que j'ai éclaircie, ainsi que le regard...

ASTUCE: Pour retirer en douceur les couches de peinture acrylique, j'utilise du gel hydro-alcoolique sur un coton-tige.

Et comme promis, une vidéo pour vous montre le portrait qui prend vie, du début à la fin!

https://www.youtube.com/watch?v=k0AXpk4cXQM

J'espère que ça vous a plu et que ça vous donnera peut-être l'inspiration pour tenter votre propre portrait en mixed media...

L'important, pour moi, c'est de lâcher prise sur les attentes que l'on peut avoir, à quoi le visage "devrait" ressembler. Le laisser se dévoiler et s'épanouir naturellement, et à l'instant où on aperçoit l'âme qui se cache derrière, prendre son temps, le laisser de côté un moment, ne pas se précipiter. Tout en sachant que les "erreurs" font partie du jeu et que, comme toute expérience dans la vie, elles contribuent à façonner ce que nous sommes et nous permettent d'apprendre et de grandir. Au final, elles donneront au portrait son caractère unique.

Et comme d'habitude, vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez ici ou sur Facebook.

NB: La vidéo vous a plu? En voici une autre ICI de l'an dernier: c'est un tableau floral plein de roses... Bon week-end à tous!

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Log Out