Aventure Irlandaise

aventure irlandaise

ma première “retraite” artistique!

Vivre de nouvelles expériences est tellement important pour cultiver l’inspiration et continuer à progresser. Me voici de retour non pas d’un, mais de deux stages, ou “retraites” (“retreat” en Anglais) d’affilée, pas en tant qu’enseignante, mais en simple participante. Et quel bonheur de prendre enfin ce temps juste pour moi, pour nourrir mon art et mon âme.

La première était une retraite féminine sur le thème de la magie avec Meghan Genge à Bath, en Angleterre, et je vous en parlerai dans un prochain article (j’ai encore beaucoup à laisser décanter…) et la seconde était un stage de peinture avec la très talentueuse Pauline Agnew à Clonakilty, du côté de Cork en Irlande! Voici donc un petit aperçu de la semaine dernière…

 

Le stage de Pauline était entièrement consacré aux paysages abstraits, et si vous avez un peu suivi mon parcours ces derniers mois, vous savez sans doute que c’est un aspect important de mon travail en ce moment. Mais bien qu’ils soient fortement inspirés par la nature qui m’entoure, les “paysages” sensibles que j’ai créés jusqu’ici étaient surtout basés sur l’intuition et l’imagination.

 Paysages abstraits dans l’atelier, avant le stage

Paysages abstraits dans l’atelier, avant le stage

 

Or je ressens de plus en plus l’envie de peindre des paysages beaucoup plus ancrés dans la réalité des lieux que j’explore et que j’aime. Dans quelques mois, ma petite famille et moi allons déménager plus loin de la ville, dans la région des Basses Vallées Angevines, un site naturel protégé où la vie sauvage s’épanouit et où des rivières se rejoignent… un lieu où construire ses racines et se relier à la terre. Alors au premier jour du stage, quand Pauline nous a demandé ce que nous aimerions développer pendant ces quatre jours, ce sentiment de connection au paysage était tout en haut de ma liste.

 Paysages peints pendant le stage

Paysages peints pendant le stage

 

Et je pense avoir trouvé ce que mo coeur réclamait: nous avons fait des croquis dans un magnifique jardin, lutté contre le vent pour peindre à la page, photographié les compositions et les textures qui attiraient notre regard pour ensuite les ramener dans “l’atelier”: un grand chapiteau blanc baigné de lumière naturelle…

Pauline est une enseignante extrêmement chaleureuse et généreuse, pleine de sagesse et d’enthousiasme: une véritable âme irlandaise! Elle sait créer un espace ou chacun pourra développer confiance et compétences.

Pauline Agnew Art Retreat, Ireland
 

L’Irlande tient une place particulière dans mon coeur: j’y ai vécu deux ans quand j’étais étudiante et j’y ai même rencontré mon amour (français) à Limerick, alors bien sûr, c’était un peu comme rentrer chez moi, et renouer avec le lieu était facile et naturel. Nous avons eu la chance de bénéficier du meilleur du climat Irlandais: magnifique soleil un jour, ciel tourmenté le lendemain. Voici quelques-unes des vues qui m’ont inspirée:

 

Très vite, j’ai trouvé mon équilibre entre observer le paysage pour poser les bases d’un tableau, puis lâcher prise. Revenir au paysage de temps en temps pour me guider, puis de nouveau inviter l’émotion et l’imagination à prendre le dessus, pour laisser le tableau glisser de plus en plus vers l’abstraction et le rêve…

Laly Mille - Abstract Landscapes
 

Une autre découverte que j’ai rapportée de ce stage, c’est le plaisir de travailler sur papier! Mis à part dans mon art journal, je travaille en général sur des supports plus rigides comme la toile, le bois ou le plâtre. Mais j’ai vraiment apprécié la douceur et la souplesse du papier, et surtout ce moment magique où l’on ôte le ruban adhésif sur les bords: le tableau paraît soudain fini, encadré de blanc. Les couleurs vibrent plus intensément et comme le dit Pauline: “À chaque fois c’est comme une surprise!”

 De retour d’une sortie entre fougères, arbres et eau.

De retour d’une sortie entre fougères, arbres et eau.

 

Cela fait maintenant quelques jours que je suis rentrée, et même si je n’ai pas encore repris mes pinceaux (tant de choses à rattraper et tant d’autres à laisser infuser…), j’ai vraiment l’impression de m’être “retrouvée” pendant ces deux semaines. Se réunir avec d’autres artistes, d’autres femmes, échanger, apprendre les unes des autres, apprendre de soi-même, se laisser inspirer par des guides expérimentées… c’est tellement essentiel. Nous avons besoin de ces moments de connection, besoin de nouer ces liens. Et alors que je continue à construire et à animer à ma façon une communauté créative en ligne, mon souhait est que chacun puisse y retrouver un peu de cette authenticité et de cette magie partagée.

avec lumière,

Signature-Blog-Laly-Mille.jpg

Sur le blog