Non classé

Il était une fois... un retour aux sources, par Jessica Brogan

Il était une fois... un retour aux sources, par Jessica Brogan

JessBrogan5-1

Et bien je suis encore en train de patauger dans la poussière, le plâtre et la peinture tandis que l'atelier Nid prend forme !! Nous avons presque fini de peindre les murs, style "toile blanche" pour le moment... Comme promis, je prépare un post pour vous montrer l'avancée des travaux, mais en attendant j'ai le grand plaisir de partager avec vous un nouvel "Il était une fois"... Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas suivi le premier épisode et qui se demandent de quoi il s'agit, et bien tout a commencé par une idée de blog série / profils d'artistes. Mais lorsque j'ai commencé à recevoir les mots et les photos d'oeuvres de mes invités-volontaires, j'ai rapidement compris que le projet était en fait bien plus que cela. Ce projet, cet espace, c'est un lieu pour dire notre vérité, partager nos histoires, celles qui ont tant d'importance pour nous, qui vienne de si profond dans nos coeurs que nous les avons laissées couler à travers nos doigts pour les changer en art. Des voyages créatifs qui nous ont aidés à grandir et qui, peut-être, inspireront ceux qui les découvrent, pour étendre à leur tour leurs ailes... Aujourd'hui vous rencontrrez une âme voyageuse, une femme passionnée et une amie très chère : Jessica Brogan. Son histoire parle de retour aux sources, d'un voyage à la découverte de soi...

" Il était une fois, une jeune femme qui restait à la maison avec son bébé, Liam, tentant de se satisfaire de la vie de maman au foyer... Mon mariage ne me rendait pas très heureuse, mais j’essayais de l’ignorer et de me concentrer jour après jour sur les besoins de mon tout petit. Pourtant, au cours de ces deux années, j'ai commencé à ressentir un désir qui grandissais et me rongeais de l’intérieur, un peu comme l'avait fait mon désir d’avoir un enfant. Je sentais que quelque chose me manquait, et grandissait en moi en même temps. Ce que l'on ne nous dit pas, c’est que parfois, l’arrivée dans notre vie du plus extraordinaire – la naissance d’un enfant – peut mettre en pleine lumière la peine que nous avions si bien su ignorer. C’est ce qui s’est passé quand je suis rentrée à la maison avec mon petit garçon Liam, même si ce n’est pas arrivé tout de suite. Il a fallu deux ans pour que ce désir qui murmurait se change en un rugissement impérieux, me demandant de redécouvrir ma propre identité.

Peu avant les deux ans de Liam, ma maman, lui et moi nous sommes envolés vers l’île Hawaïenne de Oahu. Nous nous y rendions avec une intention précise: baigner Liam dans l’océan, sur une plage bien particulière, et dire des prières aux esprits auxquels nous croyons là-bas. Une sorte de baptême, semblable au rituel que ma mère avait effectué pour moi au même âge, lorsque nous vivions sur l’île.

Pendant notre séjour, je me suis retrouvée submergée par les souvenirs de ma propre enfance là-bas, et enchantée par les couleurs, les parfums et l’inspiration qui abondait. J’ai compris au fond de mon âme ce lieu était ma maison. Une maison pleine de couleurs et de joie, deux choses qui faisaient cruellement défaut dans ma vie domestique. Et plus important, cela faisait des années que je ne m’étais pas sentie aussi pleinement moi-même, reconnaissant enfin ma véritable identité, mes désirs, mes besoins, toutes ces choses qui étaient restées endormies pendant bien trop longtemps.

En rentrant de ce voyage, je voulais trouver un moyen de préserver le bonheur ressenti à Hawaï. Il m’était impossible de vivre là-bas, alors à moi de tenter de recréer les couleurs et les images que j’avais absorbées. C’est ainsi que je me suis mise à peindre.

Je dis “peindre” mais aujourd’hui, avec le recul, je me rends compte qu’il ne s’agissait pas tant de peinture que de guérison. J’ai utilisé des couleurs qui évoquaient pour moi la joie et j’ai choisi instinctivement des éléments de collage: morceaux de calendriers, vieux livres et fleurs séchées ramassées en promenade avec Liam. Plus je peignais, plus je mettais au jour mon vrai moi, le débarrassant de la poussière des années pour le mettre en pleine lumière.

Et en parallèle, mon mariage continuait à se dégrader. Cela peut sembler triste, mais ça ne l’est pas. Peindre à ouvert une fenêtre par laquelle j’ai vu qui j’étais. Et il n’était plus possible ensuite de continuer à ignorer les choses dans ma vie qui me rendaient malheureuse. J’ai mis un terme à mon mariage et j’ai continué à peindre dans les moments de stress de cette épreuve. Chaque touche de pinceau, chaque couleur posée sur la toile me soutenait, encourageait celle que je suis vraiment à renaître.

Pour ce tableau en particulier, j’ai créé comme toujours de façon intuitive, mais au lieu d’une simple accumulation de couleurs, au fur et à mesure que je peignais, il a semblé se changer en journal. Un peu comme une planche d’inspiration, une vision de ce qui me faisait « moi ». J’y ai inclus une photo de moi que j’aime beaucoup, prise dans une petite ville de la côte espagnole, pour célébrer ce que j’avais ressenti en cet instant, le sentiment d’être féminine et libre, mon regard s’évadant dans le bleu de la Méditerranée.

J’ai posé sur la toile toutes les couleurs qui rappellent ces lieux vibrants de chaleur où je me sens chez moi, parsemé des petits rappels de mon amour des voyages et des fragments de texte. L’un de mes exercices préférés consiste à déchirer du texte sans le regarder, et une fois qu’il est collé, à y rechercher des phrases. La phrase que j’ai trouvé dans cette pièce était: « Tu es aussi toi-même, voyageuse ». J’ai éclaté de rire en la trouvant : bien sûr ! Je suis une maman, d’abord et avant tout, mais je suis aussi moi, une amoureuse des voyages, couverte de peinture, une femme sur un chemin, d’esprit et de voyage.

Jessica et moi adorerions lire votre propre histoire: Comment la créativité est-elle entrée dans votre vie? Comment êtes-vous partis à la découverte de vous-même?... Racontez nous en commentaire!

Jessica Brogan est une créatrice et photographe américaine. Egalement coach de vie, elle guide les femmes en quête d'authenticité.

Découvrez son blog "In search of dessert" (trad: "à la recherche du dessert"): www.insearchofdessert.com

Elle mène aussi le très populaire "International Altered Card Deck Swap" (trad: "échange international de jeux de cartes d'artistes): www.carddeckswap.com

Dernières nouvelles + du grenier à l'atelier: le projet "Nid", c'est parti!

Dernières nouvelles + du grenier à l'atelier: le projet "Nid", c'est parti!

fragile1
Plage Brest sable blanc mer bleu turquoise
Plage Brest sable blanc mer bleu turquoise

Je n'ai pas écrit grand chose ces derniers temps, ici ou sur Facebook, car ça s'est un peu bousculé... Entre autres choses, j'ai passé un beau week-end familial à Brest pour la première communion de ma nièce. Le temps était tout simplement merveilleux et nous avons passé une journée entière à nous balader d'une plage de sable blanc à l'autre. Je n'avais jamais vu une eau aussi turquoise de ma vie!

Il y a aussi eu les spectacles de fin d'année de danse pour mon prince charmant et j'étais vraiment fière de le voir vivre sa passion artistique sur scène... frissons!

J'ai aussi soufflé ma 36ème bougie... J'aime beaucoup ce nombre, je sens que ça va être un bon cru.

Mais ce qui a surtout chamboulé notre petit monde ces derniers jours, c'est le démarrage des travaux pour l'aménagement du grenier en atelier! Ca ne ressemble pas encore à grand chose mais je suis excitée comme une puce et je ne résiste pas à l'envie de partager quelques images avec vous!

The Nest: from attic to studio
The Nest: from attic to studio
nest 3
nest 3

J'appelle l'atelier "le Nid": J'ai vraiment envie d'en faire un lieu chaleureux et sécurisant, qui me "nourrisse" et m'inspire. Un point de départ à partir duquel je pourrai explorer, grandir et déployer mes ailes à mon rythme. Un nid où rêves et créations peuvent éclorent et être aimées dans toutes leurs imperfections et leurs adolescences ingrates, avant de partir vivre leur vie... Et j'espère que d'autres oisillons viendront bientôt y jouer avec moi! Mais pour le momen, ça ressemble à ça...

Je partagerai ici d'autres photos de l'avancement des travaux très bientôt. Et aussi à venir sur le blog: relooking de meubles des fifties pour le Nid + une nouvelle artiste invitée partagera un tableau et son histoire dans Il Etait Une Fois...

En attendant je vous souhaite un beau ciel bleu pour déployer VOS ailes!

Fragile 1
Fragile 1

"Fragile 1": a little robin's nest © 2011 Laly Mille 40 x 40 cm – 15,7″ x 15,7″ Mixed media on canvas

Bye bye Lalyblue...

Bye bye Lalyblue...

laly mille scrabble

... ne vous inquiétez pas, je ne m'en vais pas! Mais comme certains d'entre vous ont pu le remarquer "Lalyblue" fait doucement ses valises.

Et oui, vous n'êtes plus sur www.lalyblue.com mais sur www.lalymille.com, et vous pouvez désormais m'écrire via le formulaire contact. Même chose avec ma page Facebook, ma boutique Etsy  etc... 

Mais comme la plupart des "détails techniques", tous ces petits changements (+ bientôt une version améliorée et mieux traduite du site), ont accaparé une énorme partie de mon temps ces derniers jours. Je suis en manque de sommeil, les enfants sont en manque de maman et mon prince charmant fait preuve d'une patience et d'un soutien héroïques: il a même pris sa journée pour s'occuper de notre petite princesse qui a une angine, pour que je puisse rattrapper mon retard de peinture et écrire ce post!

Mais au fait, pourquoi se donner tout ce mal, me direz-vous? Et bien tout a commencé lorsque j'ai récemment découvert qu'une charmante créatrice/illustratrice espagnole utilisait presque le même nom que moi (Laliblue, d'ailleurs allez la voir, elle a de super trucs). Il y a eu un moment de panique, mais ensuite j'ai réalisé que je commençais à me sentir plutôt bien à l'idée d'utiliser le nom de ma "vraie vie". Et puis petit à petit l'idée a fait son chemin, je me suis sentie plus à l'aise, plus sûre de mon choix, en confiance.

Il y a un an je montrais mon travail pour la toute première fois. C'était ma première exposition et je me sentais vulnérable. Je vous ai raconté dans mon post précédent qu'oser me dire que j'étais une artiste n'était pas simple à l'époque. "Lalyblue" était le nom que j'avais choisi plus de 10 ans auparavant lorsque j'avais ouvert ma première boîte mail (laly33? non merci, j'aimerais mieux une couleur, que diriez-vous d'un peu de ciel bleu!). Depuis le nom faisait partie de moi, c'était même parfois un surnom utilisé par ma famille. Alors quand j'ai fini mon tout premier tableau, et que le signer paraissait intimidant, j'ai instinctivement écrit "Lalyblue"... Et c'est comme ça qu' "elle" est devenue une sorte d'alter ego, m'aidant sur ce chemin créatif, protégeant la petite fille timide en moi de la peur du regard des autres sur son art et sur elle-même, apaisant les peurs et les doutes, jusqu'à ce que je me sente plus à l'aise dans ce "nouveau moi", mon vrai moi, mon moi artiste. Laly Mille est mon nom dans la vie de tous les jours, et justement, cette vie créative est devenue ma vie de tous les jours!

free as a bird Laly Mille
free as a bird Laly Mille

Je vous ai dit dans ce post que "truth" (vérité, authenticité, honnêteté) était mon "mot de l'année". A l'époque je n'avais aucune idée de la façon dont il s'installerait dans ma vie, mais à présent je vois qu'il m'accompagne chaque jour, me guidant doucement dans la bonne direction. Je suis si reconnaissante pour toute la gentillesse que je reçois sur ce blog, sur facebook, aux expos, et pour l'amour et le soutien de ma famille. Tout cela fait pousser mes ailes et me porte vers mes rêves, plus haut que je n'aurais pu l'imaginer il y a seulement un an. Et pour la première fois je me sens en confiance en étant simplement moi.

Si vous avez envie de continuer ce voyage créatif avec moi, abonnez-vous au blog! Et si vous avez un blog et que vous voulez encourager l'artiste, prenez mon tout-nouveau-tout-beau bouton dans la barre de droite et mettez-le chez vous! Merci!

Passez une délicieuse soirée / journée, où que vous soyez ♥

Il était une fois... Une nouvelle série, "regard d'artiste" avec Shelly Penko!

Il était une fois... Une nouvelle série, "regard d'artiste" avec Shelly Penko!

Chers lecteurs, une nouvelle aventure commence! Lorsque j'ai commencé à bloguer, il y a un peu plus d'un an, j'ai voulu que ce soit l'occasion de partager. J'étais un peu timide au début, je n'était ps très à l'aise pour montrer mon travail, et encore moins pour parler de moi, "l'artiste". Au début ce n'était d'ailleurs pas évident d'utiliser "ce mot là". Mais grâce à VOTRE fantastique soutien, à vos encouragements, j'ai commencé à avancer sur ce chemin créatif, jour après jour, d'un pas plus assuré. Il y a un an exactement, je faisais ma toute première exposition, mon rêve devenait réalité pour la toute première fois. Et l'une des choses que j'ai comprises cette année, c'est que l'art et l'artiste ne font qu'un. Que lorsque l'on peint, sculpte, danse, écrit ou chante de tout son coeur et de toute son âme, avec authenticité, alors on fait partie de l'oeuvre créée et elle fait partie de vous. Et aujourd'hui j'ai envie d'aller un peu plus loin, pas seulement de partager mes créations, mon cheminement, mais celui d'autres âmes créatives. C'est pourquoi j'ai décidé de lancer une nouvelle série de "regards d'artistes" ici-même sur le blog! Mais il ne s'agit pas d'une classique interview. Ce que je veux plutôt c'est partir d'une oeuvre qui a une signification spéciale pour l'artiste, une histoire particulière, et laisser le récit révéler la voix de l'artiste. La série s'appelle "Il était une fois", et une merveilleuse artiste et amie me fait l'honneur de l'ouvrir aujourd'hui: Shelly Penko! Bonne lecture, et nous serons toutes les deux ravies de lire vos commentaires ♥

Shelly Penko, she dreams in color
Shelly Penko, she dreams in color

Il était une fois, une rêveuse.

Lorsque j’ai commence cette pièce, je n’avais pas envie de peindre. La vie semblait morne et sombre et effrayante. C’est parfois comme ça quand des choses importantes prennent fin. J’avais peur qu’il n’y ait que de la tristesse en moi, alors j’ai decide que je pouvais peindre la tristesse, quel que soit ce qui viendrait. Je me suis donné la permission.

C’est un tableau intuitif, commencé sans planifier, pas de produit final en tête, aucune idée préconçue du sujet. J’ai commencé à peindre des couleurs, des traces, avec détachement et abandon. Simplement poser des marques et apprécier les couleurs et les mouvements de la peinture. Je pulvérisais de l’eau, je regardais couler la peinture, ajoutant des touches. Les ovales colorés m’attiraient, alors j’en ai rajouté, peignant directement avec les doigts plutôt qu’avec un pinceau. Puis l’hirondelle est arrivée, descendant en piqué, comme le font les hirondelles.

Des hirondelles faisaient leur nid devant ma maison il y a quelques étés. Elles m’avaient impressionnée par leur travail d’équipe et leur ingéniosité. Quand les œufs avaient éclos, plusieurs adultes s’étaient mis à travailler sans relâche pour nourrir les petits. Et les oisillons grandirent jusqu’à ce qu’il semble incroyable qu’ils tiennent tous dans le nid… devenant beaux et lisses. Pendant plusieurs jours, les jeunes intrépides se lancèrent dans d’acrobatiques leçons de vol, sous l’œil attentif des adultes alignés au bord de mon toit. Et puis un jour ils ont quitté le nid pour de bond pour tracer leur chemin dans le monde. Ces hirondelles m’ont marquée par leur dévouement, leur sens de la communauté, leur grâce et leur courage. Lorsqu’elles sont apparues dans ce tableau, j’ai compris qu’elles étaient devenues pour moi une sorte de talisman.

Le visage de la femme est apparu ensuite. C’était un visage sombre, ce qui pour moi est plutôt inhabituel. Je suis d’habitude toute en contrastes et lumière. Ce visage semblait voilé. Je l’ai laissé ainsi. Plus de fleurs, plus de couleurs et de formes rayonnantes suivirent. Tandis que le tableau évoluait, j’ai compris qu’elle rêvait… et ses rêves étaient lumineux et colorés et joyeux.

Cela m’a rappelé que lorsque tout semble sombre, une lumière brille toujours au fond de nous. Pour moi cette lumière, c’est créer. Déjà petite fille je voulais peindre ou dessiner ou décorer tout ce qui me tombait sous la main. Cela fait partie de moi. Une part de moi que j’ai bien trop souvent laissée de côté pour m’occuper de choses « plus importantes ». Ce tableau m’a rappelé de rêver en grand, et en couleur. Il m’a aussi rappelé que je n’ai pas à tout faire toute seule. Je peux avoir une communauté. J’ai peint de nombreux tableaux depuis, mais celui-ci marque le début de mon retour vers moi-même ; cette femme qui fait partie d’une communauté de personnes animées du même esprit, cette femme qui est une rêveuse et une créatrice. Maintenant que je l’ai trouvée, je ne la ferai plus jamais taire. Au bout du compte, « She dreams in Color » ne parlait pas de fins, mais de nouveaux départs.

Shelly Penko est une artiste contemporaine américaine qui vit et travaille à Austin, au Texas. Shelly combine la beauté des couleurs à des images pleines d’âme, pour exprimer sa joie devant la beauté simple de la vie, la famille et l’amitié.

Son site web et son blog: http://www.ShellyPenko.com

Sa page Facebook: https://www.facebook.com/ArtofShellyPenko

Pour acheter ses tableaux et des reproductions:

Sur Etsy:  https://www.etsy.com/shop/ShellyPenko

Sur Daily Paintworks:  http://dailypaintworks.com/Artists/shelly-penko-3721

Chez Saatchi:  http://www.saatchionline.com/profiles/portfolio/id/390911

UN IMMENSE MERCI CHERE SHELLY!

Vous avez une oeuvre (peinture, dessin, sculpture, assemblage, livre d'artiste, ou même oeuvre écrite, dansée, chantée!) et une histoire pleine d'inspiration à partager? Contactez-moi. A bientôt!

Londres, mon amour...

Londres, mon amour...

Me voici de retour après 2 semaines de vacances et de pause internet, des moments en famille, l'océan et... Londres!

Mon prince William à moi m'a fait la belle surprise d'un week-end outre-manche, et quand je dis surprise: je ne connaissais pas notre destination jusqu'à l'embarquement de l'Eurostar! (apparté au prince charmant: merci mon amour pour ces beaux moments!) Alors aujourd'hui j'ai juste envie de partager quelques photos londoniennes avec vous!

Et demain je vais à Paris passer la journée avec deux amies et artistes "pour de vrai" pour la première fois (on ne se connait qu'en ligne): Valérie Roussel de Toulouse et Pam Brewer Varacek de New York... J'ai hâte!

l

l

Belle semaine à vous!

Ces derniers temps... art et petites nouvelles en images!

Ces derniers temps... art et petites nouvelles en images!

hands

Bonjour! Et bien on peut dire que je n'ai pas chômé ces derniers temps! Et voici en images un aperçu de ce que j'ai fait (mais je vous épargnerai mes photos de maman-au-foyer-avec-fillette-malade...) et quelques grandes nouvelles!

D'abord, première grande nouvelle: je suis super fière de faire partie des artistes sélectionnés pour contribuer à ce très beau livre qui sortira en octobre prochain! Et vous pouvez d'ores et déjà le pré-commander sur Amazon! Pour ceux d'entre vous qui se demandent encore ce qu'est le mixed media, c'est sûrement un excellent point de départ.

Incite, Dreams Realized: The Best of Mixed Media *

* NB: le lien ci-dessus est un lien partenaire, ce qui signifie qu'amazon me versera une petite participation pour toutes les commandes validées à partir de ce lien. Un bon moyen d'encourager l'artiste!

Ma petite maman est venue passer la journée de lundi à la maison pour qu'on essaye ensemble nos Gelli Arts printing plates (plaques de silicone pour faire de l'impression, genre monotype). On s'est bien amusées! C'est un vrai don de pouvoir partager notre passion. Si certains d'entre vous ont des parents créatifs et n'avez jamais essayé de créer côte à côte, je vous y encourage vivement! C'est un excellent moyen de se (re)trouver, de partager des découvertes et de voir nos parents sous un jour différent. Quand ma maman a fait sa première feuille de papier marbré son ravissement était tel que j'ai aperçu la petite fille en elle... et ça, ça vaut de l'or!

A part ça, j'ai surtout travaillé sur 2 tableaux récemment. L'un d'entre eux était plutôt bloqué depuis janvier mais il commence enfin à émerger:

L'autre tableau est une commande pour des amis sur le thème du voyage et des vieux trains. Pourquoi me demanderez-vous? Et bien leur chambre d'amis a le plus extraordinaire des parquets, fait à partir de planches de vieux wagons, dans des tons chauds de brun et rouge... Regardez-moi cette merveille:

Le tableau (presque fini) est passé par bien des étapes. A un moment j'ai même cru qu'il était fini mais quelque chose manquait, et c'est toujours le cas d'ailleurs. Je l'ai retourné, effacé les lettres noires, ça prend forme... patience...

Dimanche soir, de façon totalement inattendue, un nouvel assemblage a "voulu" sortir. Il a peut-être l'air tout mignon avec son Petit chaperon rouge et son look rétro, mais celui-là a été dur. Il m'a tiraillée en tous sens, faisant ré-émerger des souvenirs et des expériences difficiles jusqu'à ce que j'accepte de les regarder en face. Thérapeutique pour le moins... Il fera partie de la série des "clés ailées", bien que je ne sois pas encore certaine qu'il aura une clé, peut-être seulement une serrure. Je ne sais pas, nous verrons comment il évolue. Ce que je sais par contre c'est qu'il s'intitulera "Innocent".

little red
little red

Voilà, plein de choses en cours donc! Chez nous les vacances de printemps commencent demain et nous passons la semaine prochaine en Bretagne. Je n'aurai sans doute pas d'internet pendant une semaine mais laissez-moi plein plein de commentaires, je les lirai avec plaisir à mon retour! Et en attendant, n'hésitez pas à faire un petit tour dans ma boutique Etsy... offrez-vous quelque chose de joli et soutenez l'artiste du même coup! (NB: je garde ma boutique Etsy ouverte pendant les vacances, avec un délai d'expédition rallongé. J'expédierai les commandes dès mon retour, merci de votre patience!)

Et enfin la 2ème grande nouvelle: le mois prochain vous allez être gâtés! Je vais démarrer une nouvelle blog série qui vous emmènera à la découverte de magnifiques oeuvres, d'artistes formidables et de belles histoires. Elle s'appellera "Il était une fois..."

♥  Merci à chacun d'entre vous pour votre soutien et votre gentillesse ♥

♥ Passez un week-end et une semaine pleins d'inspiration ♥

"Vulnerabilis", un nouvel assemblage dans la série des clés ailées

"Vulnerabilis", un nouvel assemblage dans la série des clés ailées

Voici ma toute dernière "clé ailée". Celle-ci s'appelle "Vulnerabilis" et évoque comment parfois nous nous trouvons blessés, trahis, abusés, mais nous nous sentons obligés d'encaisser pour continuer à avancer malgré tout. Alors nous enfermons notre coeur, notre âme comme des papillons fragiles. "En sécurité", derrière une vitre, immobiles, peut-être visibles mais inaccessibles. Trop vulnérables.

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

On se protège, on fait semblant. On recule si quelqu'un s'approche un peu trop près. On se recroqueville. On affiche des avertissements qui disent "manipuler avec soin", ou mieux encore, ne me touchez pas du tout. Ne brisez pas le verre. Amour, amitié, un simple coup de main, empathie, intimité? On entre en zone dangereuse. Et on s'y habitue, à vivre derrière la glace, à voir la vie à travers. On finit par s'y sentir chez soi.

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Et pourtant, être vulnérable, réellement vulnérable, ce n'est pas ça. Cela ne signifie pas que nous sommes trop fragiles pour la vie. C'est rassembler ses forces, prendre une inspiration et oser à nouveau être vu, entendu, touché. Se réapproprier son histoire, oser laisser le papillon ouvrir ses ailes, vivant. Vulnérabilité ne signifie pas faiblesse, c'est au contraire une forme de courage.

Mais quand nous sommes si bien habitués à notre jolie cage, notre emprisonnement volontaire, comment ouvrir la porte et prendre son vol? Et pourtant elle n'est pas scellée à tout jamais, nous savons au fond que la sortie existe, nous détenons la clé. Et peut-être, si nous osons faire confiance à nouveau, quelqu'un, délicatement, nous aidera à la déverrouiller de l'extérieur. Et nous sentirons à nouveau le vent sous nos ailes.

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Les "clés ailées" sont une série d'assemblages. J'en ajoute une nouvelle de temps en temps. Vous pouvez voir les autres ICI.

Bon vol à vous...

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Vulnerabilis, assemblage clé ailé par Laly Mille

Nouvelle floraison! la petite soeur du premier tableau...

Nouvelle floraison! la petite soeur du premier tableau...

Le tableau que nous avons suivi ensemble dans le pas à pas sur facebook a une petite soeur! Je n'ai pas encore trouvé de nom pour ces charmants nouveaux-nés mais je vous les présente quand même!

Le nouveau tableau:

Les 2 tableaux côte à côte: je me dis que je devrais les vendre ensemble, qu'en dites vous?

renewal together
renewal together

Et je me suis même amusée à les accrocher dans une pièce "virtuelle"! (non ce n'est pas mon canapé)

Il leur faut une vraie maison maintenant...

Très belle semaine à vous!

Sur les roses! un tableau floral pas à pas (partie 2)

Sur les roses! un tableau floral pas à pas (partie 2)

Bonjour à tous! Et d'abord un grand merci à tous ceux d'entre vous qui ont suivi mon pas-à-pas sur facebook. Votre participation a été super et c'était un peu comme si vous étiez à mes côtés pendant que je peignais! Merci pour vos encouragement et vos commentaires, on s'est bien amusés! Bon, aujourd'hui c'est le 3ème jeudi du mois, ce qui signifie que c'est le jour du "Blog Circle"! Et devinez quel est le thème ce mois-ci? "How to..." en Anglais, c'est à dire "comment faire", tutoriel, trucs et astuces etc... ça tombe bien! Il me semble que plusieurs filles du cercle ont prévu de parler de comment trouver l'inspiration, comment nourrir notre créativité, comment s'épanouir! Alors nous parlerons un peu de tout cela tandis que je partage avec vous mon dernier tableau en plein "épanouissement", avec une vidéo!

Mais d'abord, voici le tableau! Il n'a pas encore de titre et je crois bien qu'il aimerait que vous jouiez les bonnes fées pour lui en trouver un, alors laissez vos suggestions en commentaire...

Mixed media painting by Laly Mille - Lalyblue
Mixed media painting by Laly Mille - Lalyblue

Alors, comment partir de la toile blanche et en arriver là? J'ai partagé les techniques sur ma page facebook (et vous retrouverez toutes les étapes en images à la fin de ce post), mais s'il ne s'agissait que de techniques, ça ne marcherait jamais. Elles ne sont que la partie visible de l'iceberg. Et il y a d'autres choses qui ne se voient pas et sont pourtant essentielles:

- Se sentir en sécurité: pour moi cela signifie que la toile vierge doit passer de "désert blanc intimidant" à "terrain de jeu familier". Dans ce tableau cela a consisté à mettre sur la toile des couleurs que j'aimais déjà, en appliquant au hasard les restes de peinture de mon tableau précédent. Puis à écrire partout sur la toile les premiers mots positifs qui me venaient à l'esprit, pour m'encourager! Et aussi à me guider à l'aide de photos de vraies roses pour éviter les angoisses du style "mais au fait, comment on peint une rose????"

- S'amuser: lorsque je peins, je retourne à mon enfance, à cette petite fille qui aime jouer et qui croit à la magie, qui ose simplement s'amuser, se laissant aller dans l'instant. Eclabousser la couleur au hasard, vaporiser de l'eau, faire bouger la toile en tous sens, c'est tellement amusant! Un peu de ci, une touche de ça, surtout sans trop cogiter... Et cette fois c'était tellement génial de vous avoir comme camarades de jeu!

- Faire confiance et oser: je sais que tout n'est pas entre nos mains, que notre art, tout comme un enfant, ne nous "appartient" pas. Il naît de nous, c'est à travers nous qu'il vient à la vie, nous lui donnons ce que nous avons de meilleur, mais au bout du compte, il a une vie à lui, une place dans le monde sur laquelle nous n'avons pas prise, que nous ne comprendrons peut-être jamais pleinement. Et une fois que l'on accepte cela, quel soulagement! J'aime beaucoup ces mots d'une chanson d'Alanis Morissette: "the best platform from which to jump beyond myself" (la meilleure base pour m'élancer au-delà de moi-même), oui c'est tout à fait ça. Faire confiance nous permet de lâcher prise et d'oser! Dans ce tableau, "oser" s'est traduit par: choisir une grande toile, écrire intuitivement sur toute la surface du tableau avec du blanco alors qu'il était presque fini, charger un rouleau de peinture blanche et couvrir une bonne partie des fleurs alors même qu'elles me plaisaient, souffler sur des gouttes d'encre de Chine bien noire... Et bien sûr, le plus terrifiant était de partager l'expérience en "live" avec vous sans savoir où cela nous mènerait! Mais quand c'est à la fois effrayant et excitant, c'est que ça vaut le coup!

Voici donc une petite vidéo qui vous montre l'évolution du tableau, sa "mise au monde" du début à la fin!

https://www.youtube.com/watch?v=ej9QHg47YNM

Et vous retrouverez ci-dessous la 2ème partie des étapes jusqu'au tableau achevé (la 1ère partie c'est par ici). Il y a même quelques "pas" que je ne vous ai pas montrés sur facebook...

Et si le coeur vous en dit, continuez à parcourir le "blog circle" chez mon amie et artiste Jean Wagner qui vous parlera de bonheur!

Très belle journée fleurie à vous!

J'ai hâte de lire vos commentaires et vos idées de titre!

step13
step13
step14
step14
step17
step17
step18
step18
step19
step19
step20
step20
step21
step21
step22
step22
step23
step23
step24
step24
step24bis
step24bis
step25
step25
step26
step26
step27
step27
step28
step28
step31
step31
step30
step30
step29
step29

Giveaway: Et la gagnante est...

Giveaway: Et la gagnante est...

Et bien Mesdames, Mesdemoiselles (et Messieurs???), roulements de tambours s'il vous plaît... il est temps de révéler qui a gagné le giveaway!

giveaway3
giveaway3
giveaway4
giveaway4

Petit indice: voici la citation qu'elle a partagé avec nous...

“The earth has music for those who listen.” ― George Santayana

("La Terre a de la musique pour ceux qui l'écoutent")

giveaway5
giveaway5

... et oui, c'est Sharon!

  • Quelques pages de livres d'école anciens et une gravure des années 1890, parfaites pour du collage, mixed media ou scrapbooking! (et comme je sais qu'elle adore Paris, ça devrait lui plaire!)
  • Mes cartes "Nature"
  • Une petite clé ailée à accrocher qui lui apportera je l'espère un peu de magie et d'inspiration...
giveaway2
giveaway2

Merci à toutes d'avoir participé et d'avoir partagé vos jolies citations! Pour les gourmandes qui parlent anglais faites un tour sur le délicieux blog de Sharon ici: http://culinaryeden.com/

A très bientôt!

Sur les roses! un tableau floral pas à pas (partie 1)

Sur les roses! un tableau floral pas à pas (partie 1)

step11

Bonjour tout le monde! Comme certains d'entre vous le savent, j'ai commencé un nouveau "pas à pas" sur ma page facebook! Deux fois par jour je vous montre l'avancée d'un tableau floral en images, je vous explique les techniques et je réponds à vos questions dans les commentaires... quelle aventure! Bon, d'accord j'ai quelques étapes d'avance sur vous, mais c'est quand même assez flippant et en même temps très excitant (le genre de peur qui fait du bien!).

Le projet a démarré au début de cette semaine et nous le terminerons à la fin de la semaine prochaine (si, si, on y croit!). En attendant, voici un petit résumé en image de l'avancement du projet (avec quelques images bonus...)

Voilà où nous en sommes...

Et comment nous en sommes arrivés là:

 Vous pouvez aussi aller voir le pas-à-pas précédent ICI et j'ai hâte de vous retrouver sur ma page facebook, venez vous amuser avec nous!

Joy! Un nouveau tableau floral

Joy! Un nouveau tableau floral

joyW

Voici le premier tableau fini de ma nouvelle série florale! Tout est si joyeux et vivant au printemps, alors le tableau s'appelle tout simplement "Joy!" Il me fait un peu craquer celui-là en fait... Et si vous voulez voir sa grande soeur prendre vie, rendez-vous sur ma page facebook! J'y ai commencé un nouveau "pas à pas" samedi dernier et je publie tous les jours une ou des photos de l'avancée du tableau. En plus vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez en commentaires au fur et à mesure qu'on avance ensemble. J'ai hâte de vous y retrouver!

Et surtout n'oubliez pas de laisser un commentaire sur mon post précédent pour participer à mon tout premier "giveaway"! Partagez votre citation préférée sur le thème du coeur, de l'amour, des rêves ou de la nature pour avoir une chance de gagner une jolie surprise pleine de jolies choses artistiques, vintage et faites maison (non, je ne vous dis pas ce que c'est!!!)

A très vite et passez une semaine pleine de JOIE!

Joy! Techniques mixtes sur toile de Laly Mille

Joy! Techniques mixtes sur toile de Laly Mille

 Vu de près...

Petits messages du coeur: de nouvelles cartes et un cadeau pour vous!

Petits messages du coeur: de nouvelles cartes et un cadeau pour vous!

hearts-1024x7671.jpg

Bon les amis, le printemps pointe vraiment son nez et il était grand temps de secouer un peu ma boutique Etsy! L'hibernation est finie, youpi! Alors j'ai fait le plein de jolies cartes, et quand je dis qu'elles sont belles, je veux dire que j'ai dû me retenir d'acheter plein de petits cadres pour en mettre plein les murs et les étagères (bon en fait j'en ai quand même acheté rien qu'un seul, ne le dites à personne...) Cette fois j'ai retravaillé les photos un tout petit peu plus que dans le lot précédent et les couleurs ressortent super bien! Et la qualité du papier est toujours aussi top.

Je me suis amusée comme une folle à composer de petites "séries d'art" rien que pour VOUS!

Tout d'abord (rrrrrrrrrrroulement de tambour svp...) les COEURS ! J'ai mis tellement d'amour et de pensées positives dans ces tableaux, et maintenant j'espère que ces petits coeurs porteront vos mots d'amour aux quatre coins du monde!

La série des REVEUSES est pour vous qui croyez en vos rêves envers et contre tout, qui osez espérer et écouter votre petite voix intérieure...

Et enfin, comme il semble que j'aie attrapé la fièvre du printemps, voici une série inspirée par la NATURE : les fleurs, les oiseaux, les nids sont si fragiles, si vulnérables et pourtant si vivants, bien décidés à grandir et à voler! Un jour j'ai entendu une artiste dire d'un ton un peu cynique "Dire que dans le monde actuel, il y a encore des gens qui peignent des oiseaux!" Et bien moi, je les aime et les aimerai probablement toujours, comme beaucoup d'entre vous d'ailleurs. Alors ouvrons nos ailes!

Je dois dire que je suis vraiment fière de ces petites séries, de voir mon travail prendre forme et partir donner du bonheur à d'autres. Alors j'espère que ces petites messagères de l'âme vous apporteront joie et inspiration...

ET... voilà le meilleur! Depuis que j'ai relooké le blog, j'avais envie de faire un "giveaway", un cadeau rien que pour vous, et c'est maintenant! Je suis en train de préparer un joli petit colis, mais je ne vous dis pas ce qu'il y a dedans, c'est une surprise (enfin je peux quand même vous dire qu'il y aura du vintage et du fait maison...) Pour participer et avoir une chance de le gagner, dites-nous dans les commentaires:

- Quelle est votre série de cartes préférée : Coeurs, Rêveuses ou Nature

- Votre citation préférée sur le thème correspondant: coeur (ou amour), rêve, nature

- Et assurez-vous de bien indiquer votre nom et votre adress e-mail

Vous avez jusqu'à dimanche 17 pour participer. Le/la gagnant(e) sera annoncé(e) sur le blog peu après (et je vous montrerai ce qu'il y aura dans le paquet!). Pour être sûrs d'être tenus au courant, vous pouvez vous abonner au blog par email ou dans votre lecteur de blog préféré (Google reader ou autre). C'est juste là dans la barre de droite.

Je compte sur vous pour faire passer l'info! Partagez ce post sur facebook ou sur votre blog pour que tous les rêveurs du coin aient leur chance, et puis c'est tellement génial de faire de nouvelles rencontres que mon petit coeur s'envole de gratitude ♥

Bon et maintenant la prochaine étape s'est de faire amie-amie avec mon imprimante (on se boude en ce moment mais je crois qu'il va être temps de faire la paix) pour ajouter plein de belles reproductions dans la boutique (je PEUX le faire, yes, yes, yes!)

Passez un très beau week-end!

Folie florale! Séance peinture printannière

Folie florale! Séance peinture printannière

Bonjour! Ca fait un bout de temps! Les enfants sont de retour à l'école après 2 semaines de vacances et ça sent déjà le printemps!

Hier était l'une de ces merveilleuses journées où l'on se sent prêt pour de nouvelles aventures. C'était lundi et n'en déplaise à Garfield, j'adore les lundi, la sensation d'avoir une semaine toute neuve devant soi, pleine de nouveaux possibles... Le ciel était d'un bleu radieux, l'air était doux pour la première fois de l'année et en emmenant les enfants à l'air de jeux après l'école, nous avons vu un véritable nuage de grues cendrées arriver du Sud et tournoyer juste au-dessus de nous avant de se diriger vers le lac un peu plus loin. C'était complètement magique!

On avait vraiment l'impression que le printemps était là, ce qui m'a mise dans une humeur de "folie florale" que j'ai envie de partager avec vous!

Voici à quoi ressemble ma table de cuisine en plein mode "atelier d'artiste"! J'ai commencé 2 nouveaux tableaux floraux: 

Séance peinture: un joyeux désordre!
Séance peinture: un joyeux désordre!
Petit tableau floral en cours
Petit tableau floral en cours
Le tableau plus grand en cours
Le tableau plus grand en cours
Le livre de Flora Bowley à porté de main
Le livre de Flora Bowley à porté de main
Tableaux fleurs en cours de séchage
Tableaux fleurs en cours de séchage

Et vous, ça vous arrive d'avoir la folie des fleurs?

Elusion : nouveau tableau, papillons et souvenirs

Elusion : nouveau tableau, papillons et souvenirs

Elusion : mixed media painting by Laly Mille
Elusion : mixed media painting by Laly Mille

Il y a bien longtemps que je n'avais pas partagé de nouveau tableau, pour la simple raison que j'ai traversé une petite période de blocage depuis le début d'année. L'ironie de la chose, c'est que j'ai commencé à lire et pratiquer the Artist's Way (un livre pour "débloquer" sa créativité justement...) dans le cadre d'un groupe de lecture, depuis le 1er janvier, et que je suis bloquée depuis, alors que je ne l'étais pas avant... Bref, j'ai bien plusieurs tableaux en cours, mais pour le moment ils n'ont pas l'air décidés à sortir de leur phase "ado complexé". Même si petit à petit j'ai appris à garder confiance et à rester patiente, ça fait quand même du bien de travailler sur un tableau qui démarre par une vision claire et semble émerger naturellement. Il y a des choses pour lesquelles nous luttons et doutons, et d'autres qui semblent se manifester d'elles-mêmes, tant que nous faisons notre part du travail. Et certaines choses semblent constamment nous filer entre les doigts, comme autant d'insaisissables papillons.

Ce tableau, intitulé "Elusion", a d'abord été inspiré par une amie dont la grand-mère adorée est atteinte d'Alzheimers. J'ai la grande chance d'avoir des grands-parents formidables, auprès desquels naissent de nouveaux souvenirs chaque fois que nous nous retrouvons, et je ne peux qu'imaginer le sentiment de perte qu'elle doit ressentir. Les souvenirs que nous chérissons sont si précieux et pourtant si fragiles et intangibles. Les souvenirs de notre enfance, ceux de l'enfance de nos enfants, qui grandissent si vite, les souvenirs de notre propre adolescence complexée et passionnée... Parfois une odeur, une couleur, une mélodie ou le motif d'une robe nous ramènent en arrière pendant une fraction de seconde, et une vague d'émotions brutes nous submerge. Ce sont des dons précieux, de petits miracles. Mais tant d'autres, inévitablement, s'envolent loin de nous, et plus nous tentons de les rattraper, plus ils nous échappent. Et nous devons les laisser partir, lâcher prise, confiants que la vie nous apportera bientôt d'autres trésors. Mes grands-parents sont restés de "jeunes tourtereaux" qui ont une chanson rien qu'à eux, une jolie chanson qui parle des souvenirs comme de papillons. J'ai inclus des bribes de cette chanson dans ce tableau que je leur dédie du fond du coeur.

Elusion : detail
Elusion : detail

Bienvenue!

Bienvenue!

pink-cupcake-candle2.jpg

Le blog a un an cette semaine!!!Et pour fêter ça dignement, je lui ai prévu un GROS cadeau: un relooking complet! Ca y est, www.lalymille.com a quitté Blogger pour emménager dans un tout nouveau site web bilingue sous Wordpress!

Quand je pense qu'il y a à peine plus d'une semaine je n'avais aucune idée du fonctionnement de Wordpress et de l'hébergement web, que je n'avais jamais rencontré mes nouveaux amis Feedburner et Filezilla, jamais fait de php ou de css (à part quelques cours à la fac oubliés de puis longtemps)... et bien je dois dire que je suis assez fière de moi! (et totalement en manque de sommeil)

Les premiers jours il y aura sûrement des petits ajustements à faire et je dois encore peaufiner quelques petites choses: par exemple éditer les traductions des vieux articles, ajouter des légendes dans les galeries d'images et rétablir mes listes de mots clés. Il devrait aussi y avoir quelques liens brisés le temps de passer de mon serveur local à mon hébergeur, mais à part ça, j'ai drôlement hâte de vous le faire découvrir! Et une fois le déménagement complet, nous fêterons ça dignement avec un giveaway! A très bientôt!

Merci!

Merci!

laly mille, salon de peinture de Ballan Miré

Un petit retour sur le salon auquel j'ai participé le week-end dernier: le Salon de Peinture et Sculpture de la MJC de Ballan Miré! Tout d'abord un grand merci aux organisateurs qui m'ont permis de participer à mon tout premier salon! Une équipe chaleureuse et un très joli cadre en ont fait une belle première fois...

Nous étions 23 artistes, avec une palette de styles et de techniques très variée: huile, acrylique, techniques mixtes, aquarelle, pastel, gravure, sculpture... Je partageais une petite salle bleue avec Véronique Sommer, une artiste qui peint avec du sable et dont c'était la toute première exposition, l'occasion de partager nos expériences!

Balln - Laly Mille

Mon petit "coin" à moi (et à gauche la table de Véronique)

Balln - Laly Mille

Les visiteurs sont venus très nombreux et notre petite salle était parfois pleine à craquer et j'ai pris plusieurs contacts intéressants pour de prochains salons!

Je suis encore toute émue de l'accueil fait à mon travail. Les mots "paix", "émotion", "sérénité", "amour", "histoires" et "féérique" sont revenus souvent, ainsi que des phrases comme "ça fait du bien", "ça me parle", "ça me touche le coeur", "de l'art avec une âme"... Vous ne pouvez pas imaginer l'émotion ressentie en entendant ces mots, en voyant un visage s'éclairer d'un sourire, sentir que ce que j'ai mis dans un tableau fait "vibrer" d'autres gens... Des gens qui m'ont en plus fait le grand honneur et le grand plaisir de recevoir le Prix du public! Je tiens vraiment à remercier chaque personne qui m'a encouragée par son vote, une telle reconnaissance me rend toute... reconnaissante.

Et comme si je n'étais pas assez gâtée comme ça, la MJC de Ballan-Miré m'invite en 2014 pour une exposition personnelle dans le très beau cadre du pavillon Heller, en duo avec un artiste que j'apprécie beaucoup, le sculpteur Jacques Cancre!

Bref beaucoup d'émotion et de projets, et un seul mot pour résumer cette belle expérience:

Laly Mille

Rêve précieux

Rêve précieux

touch the dream collier inspiré par le tableau de Laly Mille

Vous vous souvenez de ce tableau, "Touch the dream", que j'avais posté en octobre dernier? Et bien aujourd'hui j'aimerais vous faire partager une très belle création dont il a été l'inspiration! Ce magnifique collier a été créé par Karin de Backstory Beads.

Au lieu de choisir un "mot de l'année", Karin a décidé de se choisir un symbole, quelle bonne idée! Et son symbole est... la main ouverte. Retrouvez toute l'histoire sur son blog ici!

Touch the dream by Laly Mille

Touch the dream: mon tableau qui a inspiré le collier de Karin

Interview!

Interview!

Laly Mille

Un petit mot pour vous inviter à lire mon interview sur le blog de l'artiste Joan Carver sur son blog "Making Waves beach designs"! Bon c'est anglais, courage... Elle fait partie de sa série de portraits d'artistes "Soaring to success".

Répondre à une interview est à la fois intimidant et très excitant, surtout celle-là car c'était ma toute première! (même si celle du blog de Jessica Brogan est parue d'abord) En tous cas je suis contente d'avoir osé le faire!

Merci beaucoup Joan pour cette super opportunité!

Blog circle : la Forêt Infinie

Interview!

C'est de nouveau le jour du "blog circle"! Le thème du mois est "nouveaux départs"...

Bon, j'aurais pu revenir sur toutes les nouvelles choses que j'ai démarrées ces derniers mois, mais le but de ce cercle est aussi de pratiquer le courage et de sortir de notre zone de confort. Alors je vais plutôt partager quelque chose d'un peu moins facile sur mon processus créatif. J'ai envie de parler de ce qui se passe quand on est coincé, désespérément bloqué, prisonnier dans ce "neverland" imaginaire du "Tu-n'y-arriveras-jamais". Et quand on en sort. Quand on prend un nouveau départ.

Je ne sais pas si vous suivez la série "Once upon a time"? (je l'ai découverte récemment et je suis complètement accro... j'adore les contes de fées!). Vous vous rappelez quand la méchante reine envoie les gentils dans la Forêt Infinie, cet endroit ensorcelé dont il est impossible de sortir? Et bien bon nombre de mes tableaux sont passés par une période qui y ressemble. Notamment celui sur lequel je travaille en ce moment...

Work in progress Laly Mille

J'avais commencé par un croquis, j'avais une idée très claire de ce que je voulais faire. J'ai continué par du collage, de la peinture et puis... quelque chose a dérapé. J'ai commencé à éprouver cette horrible et familière sensation d'être coincée. J'étais à nouveau prisonnière de la Forêt Infinie. Bien sûr j'en étais consciente. Et pourtant je m'acharnais à chercher la sortie. Alors j'ai commencé à travailler le visage de la jeune fille. Et bien sûr ça n'a rien donné de bon, comment aurait-il pu en être autrement avec tous ces sentiments contradictoires? Et bien sûr je me suis sentie encore plus mal et encore plus coincée.

Mais désormais je sais qu'il est possible d'en sortir, parce que je l'ai déjà fait. Je me suis donc raccrochée à cette idée: d'abord je me suis souvenue que certain de mes meilleurs tableaux sont restés enfermés dans mon garage de longs mois avant que je ne les reprenne pour les finir. Donc si je ne termine pas celui-ci maintenant, CE N'EST PAS GRAVE.

Work in progress Laly Mille

Vous ai-je dit que cette forêt maléfique est hantée? Oui, elle est pleine de petites voix de gremlins qui susurrent de sales trucs comme "De qui tu crois te moquer là? La chance du débutant, c'est fini! Echec, E.C.H.E.C! Tu n'y arriveras pas, sors et va plutôt faire quelque chose d'utile!" Mais bon, désormais j'ai appris à faire la paix avec les gremlins, à les écouter, à mettre des mots dessus, et c'est comme braquer de la lumière sur eux: ils ne supportent pas! J'ai donc mis par écrit toute cette négativité, toutes les choses qui semblaient m'empêcher d'avancer, et elles ont commencé à s'en aller.

Et puis je me suis rappelée le conseil de Flora Bowley dans son livre "Brave intuitive painting" : marche avec ce qui marche, ne te focalise pas sur ce qui ne marche pas. J'ai donc tourné mon attention vers les parties du tableau que je préfère, et je suis repartie de là:

work in progress Laly Mille
Work in progress Laly Mille
work in progress Laly Mille

Et pour finir je suis réellement allée me promener dans les bois... L'air frais et le soleil d'une belle journée d'hiver ont été le meilleur remède. En rentrant j'ai pu voir le tableau d'un oeil neuf et retrouver un peu de mon intention de départ. Il n'est pas encore fini et je sais que ça prendra peut-être encore un peu de temps, mais je sais qu'un jour il le sera.

Heart Leaf Laly Mille

Mais le mieux c'est que pendant cette petite promenade, je n'ai pas arrêté de trouver des coeurs partout: feuilles, mousse, cailloux... comme si tout l'univers m'envoyait d'affectueux encouragements. Et vous savez quoi? Ils disent bien dans la série que le seul moyen de sortir de la Forêt Infinie c'est... la magie!

Le blog suivant dans le cercle est"Rainbow Light Angels" par Nancy Lennon! Lisez son nouveau départ ici:  http://rainbowlightangel.com/2013/01/begin-today/

Moss Laly Mille